Samedi 2 septembre

Bonne nuit fraîche, pour démonter le camp, j’ai utilisé la fonction « cagoule » de mon tour de cou, car il y avait un vent glacé. J’avais déjà bien préparé hier soir, l’affaire fut vite menée; heureusement car Héra était très impatiente.

Départ à 7:15 il faisait presque encore nuit, que ceux qui s’inquiétaient pour Héra soient rassurés, elle est partie comme une bombe, toute contente de reprendre le chemin.

Pour marcher j’ai un pull bleu émeraude pétant, bien m’en a pris, il y a une vingtaine de chasseurs et probablement autant de chien, et tous savent, enfin je l’espère, que les sangliers ne sont pas bleu.

Enfin, quelques heures plus tard, le Philo est toujours vivant.

On est dans une région magnifique, très différente, plus verte, mais il y a toujours des cailloux.

Là, je bois un thé sur une jolie terrasse en mangeant du chocolat aux noisettes.

Nous sommes à Méthamis.

Après une belle montée, nous longeons depuis quelques kilomètres le mur de la peste, et vous me connaissez, je marche bien sûr du côté des pestiférés.

Je ne peux pas m’empêcher de provoquer les croyances populaires, de tirer la queue du diable, de me moquer des superstitions; cela va de paire avec mon athéisme.

Les quelques fois où j’ai joué du théâtre, j’ai toujours proposé une nappe verte et je demandais si les cordes des décors étaient bien tendues; sur le bateau je rêve de lapin; j’adore les chats noirs et passer sous une échelle.

Ça fait 60 ans que je cumule les moments chanceux, 60 ans de bonheur, même s’il y a eu des bas et des hauts, s’il devait m’arriver quelque chose maintenant, pour moi ça serait juste de la statistique (non, je n’écris pas en me croisant les doigts).

Vous savez quoi ? J’ai, ici et maintenant, l’impression de Vivre un moment de bonheur et de partage, pas seulement de partage avec Héra mais avec tous les gens que j’aime.

Un bonheur égoïste ne sert à rien alors prenez aussi pour vous cette joie, elle arrivera très vite car il y a un vent à décoiffer Héra.

C’est assez rare pour le signaler, j’ai rencontré un homme avec son chien sur le chemin, nous avons échangé un peu, il était surtout étonné par mes chaussures, il m’a demandé la marque.

Quand on s’arrête, je pose mon chapeau côté intérieur vers le soleil pour qu’il sèche, il faut juste ne pas oublier de mettre un caillou dedans pour pas qu’il s’envole.

Enfin, après encore un col nous voilà arrivé à Murs. Superbe petit village.

Mais quelle aventure, heureusement que j’avais le sac à dos, car certaines rafales de vent étaient carrément déséquilibrantes et Héra a mis un moment à remettre ses oreilles en ordre.

Il y a un resto et ils servent encore un repas, miam !

Encore 2-3 kilomètres et nous arrivons au camping municipal de Murs qui est loin à l’extérieur. Pour monter la tente, c’était un peu la galère, tellement il y avait du vent.

Comme les pierres ne manquent pas, j’ai mis sur chaque sardines une grosse pierre et comme toutes les affaires sont aussi dedans ça devrait tenir.

Douche pour moi et souper pour Héra, ensuite repos. Normalement Héra reste dehors jusqu’à la nuit, mais là, avec le vent, dès que les affaires étaient à l’intérieur, elle c’est vite faufilée au pieds de mon sac de couchage et elle roupille déjà.

Je n’ai pas vu Héra boiter de toute là journée, je continue de lui appliquer la pommade, mais ça ne doit plus la gêner.

Bon, ça avait l’air facile aujourd’hui, car on est bien reposé et entraîné, mais on a quand même fait 33 kilomètres.

Un commentaire sur « Samedi 2 septembre »

  1. Malgré le vent, la route a l’air plus facile et la température plus propice à l’effort. Bonne nuit aux deux courageux marcheurs de la part de leur fan (bien à l’abri dans sa maison!!). A demain pour la suite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s