Jour 16

Super nuit, enfin après les feux d’artifice, ça sonnait fort, car ma fenêtre donnait côté cours et ça résonnait beaucoup, Héra n’était pas rassurée du tout.

Réveil vers 6:30, refaire le sac, car j’avais tout sorti, y compris la tente, pour que ça sèche bien. Sortie avec Héra et bon déjeuner ; on remet le sac sur le dos et direction la gare routière pour prendre le bus qui nous amène à la gare TGV, lieu idéal perdu en pleine campagne.

Faut que je vous parle du bus, dossier réglable, WiFi dans le bus, air climatisé bien sûr et des prises USB pour recharger les iBidules. D’abord il s’arrête à tous les arrêts en ville, puis autoroute en tout ~1/2 heure de trajet et tout ça pour 1.20 !

En étudiant bien différentes solutions, comme il n’y a quasi pas de bus (14 juillet oblige), j’ai choisi l’option gare TGV, je pensais y aller en train (j’aurais gagné une heure sur le bus), mais il faut un sac ou un box pour transporter un chien en train en France, même les petits chiens.

Nous voilà débarqués à la gare vers 10:00, c’est un dédale de routes sans oublier le train, j’étudie bien la carte pour trouver une sortie et nous voilà sur des petites routes de campagne sans aucune circulation, ouf ! Je remarque que je marche vite comme si je voulais mettre une grande distance avec ce type de « civilisation ».

Il y a un mistral à décoiffer… en tout cas pas moi, je n’ai rien à décoiffer, mais je dois enfoncer mon chapeau pour ne pas qu’il s’envole et les oreilles de Héra vont dans tous les sens; j’ai dû enfiler ma veste, car il y a aussi quelques nuages.


Tout au long du chemin, par 4 fois nous devons affronter nos ennemis : les arroseurs géants. Après avoir bien observé et fait quelques calculs savants, nous courons sur 30 mètres pour essayer de rester sec, la première fois Héra n’avait pas compris pourquoi je courrais, elle sait faite aspergée proprement, les autres fois elle courait plus vite que moi.

Vers midi nous arrivons à Montélier, arrêt au Resto et menu du jour comme d’habitude.  

Je pense qu’il va y avoir un orage ce soir, une hirondelle vient presque de me passer entre les jambes.

Arrivé à Chabeuil, les deux campings sont complets, un c’était un petit camping à la ferme et l’autre un immense. 


Alors on continue et on verra, j’ai des fruits sec et Héra a deux portions de nourriture, plus assez d’eau, on ne craint rien … sauf l’orage qui arrive et qu’on entend déjà gronder au loin; l’épicentre doit justement être du côté de Chabeuil.


Au moment où j’écris, nous sommes sous les buissons d’une haie, un peu à couvert, car on a quand même les bords de l’orage, on attend qu’il passe. J’ai quand même enfilé mes protections contre la pluie.

J’ai bien fait, car l’orage tourne et nous subissons aussi les grandes eaux, Héra sait toujours se placer.


Heureusement, 3/4 d’heure plus tard ça se calme et on peut continuer notre chemin, l’objectif est d’atteindre le chemin du GR  et de trouver une petite place pour notre tente, il nous faut 2 mètres sur 1 de plat. On trouve l’endroit qui convient près d’une baraque en ruine et avec une vue plongeante sur la plaine.

Il y a même un peu de soleil pour sécher les affaires de pluie.

Dès que la tente est montée Héra prend vite la meilleure place.


Nous avons bien mérité notre nuit, nous avons parcouru 27 km aujourd’hui, on est entre Barcelonne (oui avec 2 nn) et la Baume-Cornillane, près de Montvendre.

7 commentaires sur « Jour 16 »

  1. Ah, on a un ami à Chabeuil, tu aurais pu planter la tente 😊.
    On part demain pour Grignan, besoin de ravitaillement ou qu’on t’allège un peu ?

  2. Eh bien, avec le mistral qui vous pousse, vous allez arriver avant qu’on ait pu faire « ouf » !! J’ai bien aimé l’épisode des arroseurs avec Héra, qui comprend vite. Je me demande où vous êtes ce soir, après Chabeuil. Et combien de kilomètres dois-je ajouter aux 307 déjà comptés ? Je vérifierai demain matin. En attendant, je vous souhaite une bonne nuit de repos. Bisous et caresses. Monique

  3. Hahaha les arroseurs ! ;o)
    Ici pas besoin d’arrosage : il n’a pas arrêté de pleuvoir depuis hier soir ! Et ce matin il faisait 10 degrés !
    L’été est donc fini, bientôt brisolée, toussa toussa.

    Beaux tournesols !
    Profitez bien de tous les soleils !
    Odrade

  4. Mouvementés, tes derniers jours! Moi, j’ai adoré l’orage. Faisait monter le niveau du bassin. Aved filtre à sable et lampes UV + par ex. lave-vaisselle, les plombs sautent. Excuse de faire venir l’électricien (que j’adore). J’ai assez de jus pour illuminer Versailles, disait-il. Mais les prises sont mal utilisées. Il reviendra. J’ai découvert que tout le monde peux lire les commentaires. Je reste donc discrète! Bonne continuation et donne des indications pour ton repas d’accueil………..

      1. Tu t’es trompé de pays pour ce genre de breakfast!
        Blague à part; de nouveau la France est en deuil. Pourtant, c’est un si beau pays…………..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s