Dimanche 27 août

Aujourd’hui, première journée de repos, ça commence par la grasse matinée, sous tente, ce n’est pas en regardant une montre que l’on décide l’heure de se lever, c’est plus naturel, on sort de la tente quand la température devient trop élevée, c’est généralement quand même avant que l’eau se met à bouillir dans les gourdes.

C’est un camping très calme, presque pas de bruit, pas de fêtards qui arrêtent de faire du bruit juste avant que les sportifs se lèvent, vraiment très agréable.

Dans ce camping, il y a quelques vieux habitués dont leur plus grand effort c’est d’aller chercher les glaçons avant l’apéro, quelque couples sportifs qui sont en vélo, et surtout des grimpeurs ou des via-ferrateurs, car c’est la région pour ces sports et bien sûr quelques randonneurs, en tout cas un, moi, car pour le moment en trois jours je n’ai croisé qu’une seule randonneuse et comme les deux ont économisaient notre souffle on c’est juste salué.

Depuis Nyons je suis le GR 9 (je ne suis pas monsieur GR 9, je le suis, du verbe suivre, parfois le français est confondant) et je peux le suivre jusqu’à la mer, c’est donc beaucoup plus simple que l’année passée pour préparer mes étapes, je dois juste les découper comme il faut.

Bon, ce n’est pas si simple, car il y a beaucoup de variantes, mais tout est balisé et une fois la variante choisie je ne consulte presque plus mon GPS.

Mais, pour le moment, c’est un GR très peu fréquenté, on verra ces prochains jours.

Donc, après une bonne douche, tiens, à propos, nous vivons dans le luxe, avant pour avoir une douche chaude dans un camping, il fallait se lever tôt et maintenant c’est tout le temps chaud, enfin agréable et on ne peut plus régler, ce qui me manque c’est une douche froide, je finis toujours mes douches par une bonne douche froide et là, c’est plus possible, sniff !

Je disais donc, après la douche une quinzaine de traversées dans la piscine (je ne vous donne pas la longueur de la piscine, car ce qui compte, ce n’est pas la performance, mais le plaisir) que ça fait du bien, j’ai l’impression que les muscles se sont remis en place. Me voilà tout requinqué.

Attention ! Journée de repos, Philo a du temps pour écrire.

Dans cette région, comme presque partout on trouve sur une carte de restaurant au moins un menu et une pizza végétarienne, le minimum syndical, mais je n’ai pas vu d’établissements uniquement végétariens; et ici le mot végane n’existe même pas (ni végétalien qui est la version moins stricte), c’est encore un anglicisme, on devrait dire végétalisme voire végétalisme intégral (comme nu intégral, c’est comment être nu pas intégralement ?).

Bon, je vais être très clair, j’adore les animaux, je suis contre toute maltraitance, mais je les aimes tous aussi dans mon assiette, oui Madame, le cheval aussi, mais plutôt saignant.

Ceci étant dit, je comprends les végétariens, tant qu’ils n’imposent pas leur système de pensée aux autres.

J’ai une anecdote : une dame végétarienne dans un restaurant s’offusque à l’idée de manger de la langue de bœuf, c’était au menu du jour, « quoi manger ce qui était dans la bouche d’un animal, jamais »; le serveur, fort à propos, lui répond: « vous préférez un œuf? »

Pour moi le végétarisme est ce qui, certainement dans l’histoire de notre évolution, sera le point de départ de notre déclin, le déclin de la race humaine. Car, si nous sommes arrivés où nous en sommes (là je ne parle pas si c’était une bonne ou une mauvaise chose), c’est grâce, entre autres, qu’à un moment donné de notre lente évolution, nous avons changé notre alimentation, nous avons commencé à être aussi carnivore et ainsi notre cerveau c’est développé; on arrête de manger de la viande et notre cerveau va commencer à décliner . Et je ne parle même pas de la vitamine B12.

Je comprends très bien que pour fabriquer un kilo de viande ça demande beaucoup plus de matière et ce n’est pas très raisonnable, et combien de « matière » faut-il pour transporter en avion tous les véganes qui se rendent au congrès mondial des « super-respectueux-plus-que-les-autres-de-la-nature », de les loger soit dans des bâtiments chauffés, soit dans des bâtiments climatisés, ainsi que leurs 3 douches par jour ?

Certains attendent que l’avion à pédales existe et une fois qu’ils l’auront essayé, se rendant compte que c’est très fatigant, vont rétablir l’esclavage.

Ok, là je suis au maximum de ma mauvaise foi, mais que ça fait du bien.

J’ai de toute façon un problème, car, dans la vraie vie, une personne qui se dit écologique et qui fume me pause une problème de compréhension, pour moi ce n’est pas harmonieux.

Par contre, je vous aime tous.

Je crois à la solidarité humaine; cette dernière phrase prouve que ma naïveté est immense, tout comme mon optimisme.

Vous comprenez pourquoi j’adore marcher seul ou avec Héra dans la nature … en utilisant des batteries, du carbone, des habits haute-technologie, des iMachins, etc.

J’adore les contradictions.

Je pense que c’est la journée la plus chaude depuis qu’on est parti, Héra a eu droit à sa douche.

Il faut si chaud que sa sèche vite.

Ce soir double repas, d’abord une salade italienne, olives, copeaux de parmesan, mozzarella, tomates, jambon cru et ensuite tagliatelles carbonara pour les protéines lentes et vous savez quoi? Je n’ai pas pris de dessert.

Voilà, on est fin prêt et je me réjouis de repartir demain matin, j’ai regardé l’itinéraire, ça sera très chouette, on est déjà dans la marche d’approche pour le Ventoux.

Aujourd’hui 6km

3 commentaires sur « Dimanche 27 août »

  1. Tu as fait un excellent choix de bâtons, on a les mêmes !
    Faudra pas les mélanger lors de notre prochaine balade ensemble !
    Aujourd’hui, on était contents de les avoirs, petite pluie fine sur les cailloux du Jura -> juste de quoi les rendre hyper glissants !
    Merci pour tes récits 😉

  2. Annie est contente de ne pas être partie avec toi car sans glaçons et sans Ricard c’est impossible.
    Gros gros bisous à vous 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s